Copyright © 2003 Hubert Girardeau
L'anaglyphe est l'imbrication sous forme d'une seule image, d'une image faite pour l'oeil gauche et d'une image faite pour l'oeil droit.
Ces deux images sont crées à partir d'un couple stéréoscopique.
En mode RVB(Rouge, Vert, Bleu) l'image destinée à l'oeil gauche est formée uniquement de la couche rouge, l'image destinée à l'oeil droit est formée de la couche verte et de la couche bleue.
Pour voir cet anaglyphe il faut une paire de lunettes ayant un filtre rouge pour l'oeil gauche et un filtre cyan pour l'oeil droit. Ainsi chaque oeil voit l'image qui lui est destinée, et l'impression de relief apparait: nous voyons des parties de l'anaglyphe flotter devant l'écran, et d'autres, derrière.

L'anaglyphe est une image virtuelle car il n'existe pas physiquement, il ne repose pas sur le support qu'est l'écran, il semble flotter dans l'espace, il est immatériel. S'il apparait devant l'écran, vous pouvez rentrer la pointe d'un stylo dedans et toucher n'importe quel point de l'anaglyphe comme s'il s'agissait d'un objet réel, s'il apparait derrière l'écran la pointe de votre stylo va buter sur la vitre de l'écran: allez le vérifier en cliquant ici.

En théorie nous pourrions créer des anaglyphes qui soient une copie exacte de la réalité, c'est à dire ayant une profondeur qui s'étale du ras des yeux, jusqu'à l'horizon; notre convergence nous le permet... Hélas, notre accommodation ne suit plus.

explication :

1) premier exemple
Supposez que vos yeux soient à 1 mètre de votre écran, et que vous regardiez un anaglyphe qui se forme à 30 centimètres en avant de votre écran. Vos cristallins accommodent à 1 mètre sur l'image réelle qui est sur l'écran, ce qui est tout à fait normal; mais ce qui est anti naturel pour vos yeux, c'est qu'ils soient obligés de converger à 70 centimètres ( 30 centimètres devant l'écran ) sur l'image virtuelle qu'est l'anaglyphe. Il y a discordance entre la convergence à 70 centimètes et l'accommodation à 1 mètre. L'anaglyphe est difficile à saisir, sauf par des personnes entraînées.

2) deuxième exemple
Vos yeux sont toujours à 1 mètre de l'écran, et vous regardez un anaglyphe représentant une maison à 1000 mètres. A cette distance la convergence est nulle, les axes de vos yeux sont parallèles et distants de 6,5 centimètres ( cela correspond à l'écart de vos yeux ), l'image gauche et l'image droite de la maison sont donc écartées de 6,5 centimètres sur l'écran, c'est tout à fait normal et confirmé par la géométrie. Mais là, les personnes non entraînées vont souffrir. Vous demandez à vos yeux de voir à 1000 mètres, tout en demandant à vos cristallins d'accommoder à 1 mètre. Vous n'êtes plus en vision normale où la convergence et l'accommodation vont de pair. C'est encore plus insuportable que dans le premier exemple. La discordance entre la convergence sur l'image virtuelle à mille mètres, et l'accommodation sur l'image réelle à un mètre est colossale.
Les personnes entraînées y arrivent car elles finissent par désynchroniser leur accommodation et leur convergence, mais ce n'est pas le but du jeu.
Pour que l'anaglyphe soit facile et agréable à regarder par une personne non entraînée, il faut qu'il se situe grosso modo dans une plage de 5 centimètres en avant de l'écran jusqu'à 5 centimètres en arrière de l'écran.
Heureusement, cette compression de l'espace sur 10 centimètres n'est pas un problème, le cerveau reconstruit automatiquement la profondeur originelle.
Si vous regardez votre écran à un mètre, décalez de 1 centimètre maximum l'image gauche de l'image droite.
Bien qu'ils soient liés, ne confondez pas: décalage à la visualisation , et base stéréoscopique à la prise de vues.

- SOMMAIRE - MOTS CLEFS