Copyright © 2003 Hubert Girardeau
Si vous n'avez qu'un appareil photographique, vous devez faire deux photos (couple stéréoscopique) de la même scène en décalant horizontalement votre appareil entre les deux prises de vue . Ce déplacement s'appelle la base stéréoscopique. (GITZO propose une règlette coulissante pour faciliter le déplacement).
Ne faites aucun décalage vertical: vouz introduiriez un mode stéréoscopique vertical parasite que, quelque soit le système de visualisation (stéréoscope ou anaglyphes), vous n'arriveriez pas à comprendre, car vos yeux travaillent uniquement en mode stéréoscopique horizontal.
Pour que votre couple stéréoscopique soit facile à regarder, il est préférable que la base stéréoscopique respecte la règle de Colardeau.

Le flou dû à un diaphragme insuffisament fermé n'a pas sa place en stéréoscopie.

Cas particulier des objets en déplacement: un problème arrive fréquemment lorsque vous réalisez des couples stéréoscopiques avec un seul appareil photo: il s'agit des objets (voitures, feuilles, nuages, personnages) qui se sont déplacés entre vos deux prises de vue; à éviter absolument. Ils introduisent une anomalie dans la deuxième vue car ils ne se trouvent pas à la place où ils devraient être. Cette anomalie se traduit par une très forte gêne dans la perception du relief.
- SOMMAIRE - MOTS CLEFS